Quels sont les livres à lire quand on se pose la question d’être surdoué ?

Vous vous posez beaucoup de questions sur le fait d’être HP, haut potentiel, surdoué, zèbres, philo-cognitifs? Oui, décidément la liste est longue et me fait sourire.

A moins que vous ayez passé ce fameux test de QI et que le psy vous ai dit « Vous êtes surdoué » mais vous ne savez quoi en faire?

Peut-être faites vous partie de ces personnes qui ont un besoin impérieux de se renseigner sur le sujet de la douance pour comprendre, absorber cette nouvelle information.

Dans cet article, je souhaite vous partager mes lectures sur ce sujet et vous donner envie d’en lire quelques uns éventuellement pour y apprendre plus d’informations sur le haut potentiel intellectuel.

Les livres « indispensables »

Trop intelligent pour être heureux, Jeanne Siaud-Facchin

Jeanne Siaud-Facchin fait partie des psychologues « phares » quand on parle de douance. Si vous avez commencé à vous renseigner sur le sujet, vous n’avez pas pu passer à côté d’elle. Et pour cause, elle a une expérience sur le sujet extrêmement importante et plusieurs livres best-seller dont le fameux « Trop intelligent pour être heureux ».

Ce que j’ai aimé dans ce livre

Ce livre décrit avec une fidélité troublante la genèse de l’adulte surdoué ainsi que son décalage. Elle a su capter avec une finesse nos troubles, nos paradoxes et nos interrogations au point qu’en le lisant beaucoup d’adultes surdoués se reconnaissent. Ou pas… car il y a un biais dans son livre dû à sa position de psychologue clinicienne qui par essence, voit en consultation essentiellement des surdoués qui ne vont pas bien. Il reste néanmoins un ouvrage d’une grande finesse d’analyse que je recommande tout simplement.

Les surdoués ordinaires, Nicolas Gauvrit

Nicolas Gauvrit est psychologue, mathématicien et chercheur. Il a donc une approche beaucoup plus scientifique du monde de la douance. Du fait de la diversité des personnes à haut potentiel, de la méconnaissance du sujet et de la relative mode que l’on a à parler des personnes surdouées, il arrive que l’on entende un peu tout et n’importe quoi sur leurs « incroyables » particularités. Le livre de Nicolas Gauvrit arrive alors à point pour remettre les choses à plats.

Ce que j’ai aimé dans ce livre

Grâce à une méta-analyse méticuleuse, Nicolas Gauvrit a entrepris d’infirmer ou affirmer nombreux stéréotypes sur les surdoués tels que :

  • sont-ils plus dépressifs?
  • sont-ils plus souvent en échec scolaire ou dans la vie?
  • sont-ils plus souvent sujets aux dys? (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie…)
  • sont-ils plus forts en maths?

Bref, une belle révision de lieux communs faites avec intelligence et subtilité afin de comprendre ce qui se cache derrière certaines expressions (comme l’intelligence émotionnelle) et identifier s’ils sont vrais ou faux.

Spoiler : à la lumière de cette méta-analyse, l’auteur dit qu’en moyenne, être surdoué constitue plutôt une chance.

Je pense trop, Christel PetitCollin

Christel PetitCollin n’est pas psychologue mais une auteur et spécialiste du développement personnel qui a écrit plusieurs livres autour des personnes dites « sur-efficientes ».

Ce que j’ai aimé dans ce livre

Le livre décrit avec beaucoup d’intensité les différentes particularités et réalités des personnes sur-efficientes. J’ai apprécié ce livre car à l’époque il m’a permis de comprendre d’autres aspects de ma personnalité sous cet angle. Il m’a également aidé à me sentir moins seule dans ma situation.

S’il y aurait un bémol, c’est le flou qui est présent entre le terme de sur-efficient que s’est approprié l’auteure et les personnes hypersensibles ou surdoués ou encore « atypiques ».

Sur la thématique des femmes surdouées

Le sujet des femmes surdouées n’est pas beaucoup évoqué dans la littérature sur la douance. Il y a pourtant encore là des choses à dire.

Les femmes ou les filles surdouées sont beaucoup moins détectées que les hommes ou les garçons, notamment car celles-ci sont par l’éducation beaucoup plus invitées à s’adapter et donc à passer inaperçue.

Douée ? Moi ?, Doris Perrodin

Doris Perrodin est une spécialiste de l’accompagnement des enfants et adolescents à haut potentiel. Elle a écrit plusieurs ouvrages mais je n’ai lu que celui-ci.

Ce que j’ai aimé dans ce livre

« Douée ? Moi ? » est plus un fascicule qu’un livre au vu de sa taille (47 pages). Il a le grand intérêt d’aborder le thème de la douance au féminin aux différents âges : petite fille, adolescente et une fois adulte. Il s’adresse aussi bien aux parents, qu’aux enfants ce que je trouve assez remarquable. La jeune fille que je fus à l’école primaire ou au collège aurait apprécié un tel ouvrage. Et en tant que parents, il soulève des points d’attention particulier à avoir pour sa fille surdouée.

Ceux que je compte lire bientôt

Cette liste de livre n’est pas exhaustive et ne représente même pas tous les titres que j’ai pu lire. Par contre, ceux sont les oeuvres que j’ai choisi de vous partager.

Je ne voulais pas finir sans évoquer ma liste de lecture (qui se rallonge un peu chaque jour) et qui me semble détenir également de beaux ouvrages :

  • Cécile Bost, auteure de plusieurs livres et notamment « Différences et souffrances de l’adulte surdoué ». Ce que j’apprécie dans son approche c’est à l’instar de Nicolas Gauvrit des écrits appuyés sur une recherche méticuleuse
  • Carlos Tinoco avec « Les surdoués et les autres », ce titre m’attire en tout premier lieu car après avoir lu de nombreux livres sur le sujet, il m’arrive d’avoir une sensation de redite et de ne pas apprendre grand chose de nouveau. Et ce qu’il manque souvent dans ces textes, au final, c’est des clés pour comprendre comment fonctionnent les autres. Dans l’idée bien sûr de mieux fonctionner ensemble. Il semblerait que cet ouvrage répondre à certaines de mes questions ! J’ai hâte de me le procurer.
  • Fanny Nusbaum et son dernier livre publié début Mars : « Les philo-cognitifs, ils n’aiment que penser et penser autrement … « : Fanny Nusbaum est une chercheuse dans le domaine de la douance qui a notamment mis en avant les profils laminaires et complexes chez les surdoués expliquant ainsi certaines différences flagrantes dans le comportement et l’adaptation des uns et des autres.

Et vous? Quels sont vos ouvrages de références sur le sujet de la douance ? Qu’est ce qui vous a marqué dans ces livres ?

Cette liste est non-exhaustive et ne reflète que mon avis personnel. Il existe de nombreux ouvrages que je n’ai pas lu qui mérite d’être connus également.

2 Replies to “Quels sont les livres à lire quand on se pose la question d’être surdoué ?”

  1. Bonjour, avant de passer à la lecture, auriez vous des recommandations sur la detection des adultes surdoués?
    Ou passer le test, des recommandations de personnes?
    Merci

    J'aime

    1. Bonjour Marie, oui il faut passer ce test avec des personnes qualifiées en qui vous avez confiance et qui sont spécialisées dans la douance. Le test de QI est plus qu’un simple test chiffré, il est question d’interprétation donc d’écoute et de compréhension.
      Pour trouver le bon interlocuteur, il est possible de contacter les associations d’enfants précoces qui ont souvent un listing de spécialistes.
      Il y a également les centres cogito’z.
      Ou une recherche sur ces sujets peuvent vous amener à trouver ces spécialistes. Dans tous les cas, prenez le temps de leur parler pour vérifier que vous êtes à l’aise.
      Virginie

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.