4 astuces pour améliorer mon sommeil de Haut Potentiel

koala dans un arbre entrain de dormir

Vous aussi au moment de vous endormir vous faites votre todo list du lendemain ? Vous réfléchissez à ce problème ardu qui vous a laissé sur le pavé cette après-midi au boulot ?

Pendant de longues années, j’ai mis des heures pour m’endormir. Petite je pouvais attendre dans mon lit 2h que Mister Sandman veuille bien me jeter son sable magique. Cela me laissait amplement le temps de refaire ma journée et de prévoir celle d’après avec ses lots d’angoisses. Et puis au fil des ans, j’ai trouvé des techniques pour m’apaiser. Je vous propose pour commencer d’en savoir un peu plus sur le sommeil particulier des hauts potentiels et je vous raconte mes astuces pour m’endormir en 15 à 20 min. Tentant non ?

Les caractéristiques du sommeil des hauts potentiels

Pour commencer, voici un mini-point technique sur le sommeil.

Vous connaissez sûrement le nom des différentes phases de sommeil : phase d’endormissement, sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal. Ce dernier, le sommeil paradoxal correspond à la phase où l’on rêve, en moyenne nous passons 20% de notre temps de sommeil à rêver. Le sommeil profond lui, correspond à la phase de récupération notamment physique, elle est indispensable à notre organisme. Chaque nuit, nous passons par ces différentes phases en réalisant 4 à 6 cycles d’1h30 à 2h. Voilà pour la théorie pour la population standard.

Qu’en est-il chez les surdoués ? Plusieurs points semblent différencier le sommeil des HP :

  • Une étude à laquelle Olivier Revol (neuropsychiatre, pédopsychiatre, spécialisé dans l’hyperactivité et la précocité intellectuelle) a participé à démontrer chez les enfants précoces une prépondérance des troubles du sommeil et notamment les troubles de l’endormissement : cauchemars, terreurs nocturnes et peur du noir sont plus fréquents.
  • Des cycles de sommeil plus courts et plus nombreux pendant la nuit.
  • Une phase de sommeil paradoxal plus longue (plus de rêves) avec un état métabolique aussi élevé que durant la phase d’éveil.
  • Une sécrétion plus faible de sérotonine. La sérotonine est un neuromédiateur responsable dans la régulation de nos humeurs, de notre appétit, la douleur et le sommeil. Elle est secrétée lors de la phase de sommeil profond.

Ce que le sommeil particulier des Hauts Potentiels implique

Chez les Hauts Potentiels, la phase de sommeil paradoxal peut prendre tout ou partie du cycle.

Cela a 2 effets : d’une part, le sommeil paradoxal est associé à un état métabolique élevé et donc ne permet pas la récupération physique. D’autre part, cela se fait, au détriment de la phase de sommeil profond propice à la sécrétion de la sérotonine.

Donc, non seulement, le sommeil est moins récupérateur mais il peut également engendrer un déficit de sérotonine qui à son tour engendre :

  • des sautes d’humeur
  • des troubles de l’appétit
  • des troubles du sommeil
  • et j’en passe

Mes astuces pour bien dormir

Je n’ai pas pour ambition de me substituer à un médecin ou spécialiste du sommeil, par contre, j’ai le souhait de vous partager ce que j’ai pu tester jusqu’à maintenant pour améliorer mon sommeil.

Petite, pour m’endormir, je devais bien attendre 2h dans mon lit que le sommeil arrive. J’avais le temps de me raconter de longues histoires parfois effrayantes qui à leur tour m’empêchaient de fermer l’oeil de peur de voir débarquer des loups dans ma chambre.

Aujourd’hui, cela ne peut me prendre que 15 min. Enfin, quand mes filles veulent bien me laisser dormir (parents d’enfants en bas âge je compatis).

Et certains jours, le petit vélo dans la tête tourne, tourne. Nos pensées passent en mode automatique et vous refaites votre journée et puis celle de demain et puis la semaine d’après. Et bien que l’on se sente fatigué, le sommeil ne vient pas, trop occupé que nous sommes à réfléchir à des choses aussi importantes que « penser à mettre le livre de la bibliothèque dans le sac à dos de ma grande demain matin ».

Donc l’enjeu de mon point de vue est d’améliorer l’endormissement, en apaisant le mental. Et voici les pistes que je vous propose.

La musique pour apaiser les moeurs

enfant portant un casque d'écoute, les mains sur le casque, il ferme les yeux semblant apprécier ce qu'il écoute. En fond, des arbres et des feuilles jaunes
Photo de jonas mohamadi provenant de Pexels

Une des premières astuces que j’ai testé enfant c’est d’écouter de la musique pour m’endormir. A l’époque, c’était des vyniles en plastique sur mon petit tourne-disque. Puis ce fut le walkman…

Efficacité : 2/5

Alors oui, je finissais par m’endormir mais cela pouvait me prendre encore une bonne heure. Et surtout, devoir enlever les oreillettes pouvaient ruiner l’endormissement.


Lire avant de s’endormir

enfant allongé dans un lit sur le ventre caché derrière un livre dont le titre est holy bible
Photo de nappy provenant de Pexels

Je n’ai pas réussi à remettre la main dessus mais je me souviens avoir lu que lire rien que 6 min avant de se coucher, diminue le stress de façon importante. Cela nous prépare doucement au sommeil, détend le corps et pause l’esprit. Cela a également l’avantage de nous éloigner des écrans. Et c’est également un vrai plaisir de sentir le sommeil alourdir nos paupières, de poser son livre, éteindre la lumière et se glisser dans les draps.

Efficacité : 4/5

Pour avoir essayer pendant plusieurs semaines, j’ai ressenti une nette amélioration de mon endormissement et de la qualité de mon sommeil en lisant quelques minutes au lit. Bien sûr, j’évite les livres « sérieux » ou les thrillers. Un bon roman est souvent redoutable pour m’engourdir et me lancer dans ma phase d’endormissement. Surtout, j’ai observé moins de réveils en pleine nuit.


La relaxation ou la méditation pour améliorer l’endormissement

paysage de desert de sable. une femme assise le contemple
Photo by Patrick Schneider on Unsplash

J’ai testé des techniques de relaxation assez jeune puis je les oubliais. Et je les ai redécouvertes lorsque j’ai commencé le Yoga. Ensuite, j’ai découvert la méditation de pleine conscience et la technique du « Body scan ». Et pour finir, en sophrologie j’ai également pu croiser une technique de balayage corporelle. Bref, vous avez peut-être déjà était vous même exposé à cette technique.

Ce qui marche bien, chez moi, pour diminuer le temps d’endormissement, c’est la méthode suivante :

  • allongée dans mon lit, bras le long du corps, paume vers le ciel, jambes relachées
  • je commence par le bas du corps et je remonte progressivement en me répétant :
  • « Mes pieds se détendent … », « Mes pieds sont détendus. »
  • J’inspire et j’expire tranquillement à chaque phrase
  • Puis je passe aux chevilles, mollets, genoux, hanches, fesses, bas du dos…

Efficacité : 4,5/5

En général, je n’arrive jamais aux niveaux des hanches. Je m’endors ou perds conscience avant. Mon mental s’apaise en restant focus sur les sensations de mon corps. Et mon corps se relache vraiment peu à peu. J’utilise aussi cette technique lorsque je suis réveillée en pleine nuit et que mon cerveau commence à s’emballer. C’est une des rares choses qui m’aident à me rendormir dans ces cas là.


La supplémentation en sérotonine pour un meilleur sommeil

tête d'une petit garçon très souriant la bouche ouverte les yeux rieurs
Photo by kazuend on Unsplash

Alors là, je vous avoue que je suis sur un terrain un peu moins maitrisé. Il semblerait que les hauts potentiels puissent avoir un déficit de sérotonine, du fait notamment de la structure du sommeil, sans que je puisse trouver de source sûre pour le confirmer.

Je m’interroge alors sur la supplémentation en sérotonine grâce à la tryptophane soit par l’alimentation soit par des compléments alimentaires pour améliorer le sommeil. J’ai testé par des compléments alimentaires pendant 2 mois. Et j’ai pu constaté une meilleure régulation de mes humeurs, notamment la disparition des moments d’abattement que je pouvais connaître le matin.

Efficacité : ? /5

J’aurais bien du mal à évaluer son efficacité sur mon sommeil. Mais j’ai pu observé une amélioration nette de mon humeur. Donc, je crois que je retenterais l’expérience. Cette piste me semble en tout cas à étudier tant la sérotonine pourrait être impliqué dans certains comportements avérés chez moi : addiction au sucre, humeurs inégales notamment.

EDIT (du 10/03/20)

Suite à de nombreux retours sur linkedin, voici d’autres astuces proposés pour améliorer le sommeil du haut potentiel et qui ont semble-t-il faire leur preuve pour plusieurs d’entre vous :

  • aller se coucher dès que l’on se sent fatigué
  • l’hypnose
  • l’auto-hypnose
  • la cohérence cardiaque

J’espère que ces astuces pour améliorer votre sommeil de haut potentiel donneront des pistes pour diminuer votre temps d’endormissement et améliorer la qualité de votre sommeil. Il est tellement important d’avoir un bon sommeil. J’ai pu constater l’influence d’une mauvaise nuit sur mon humeur, sur mon énergie et sur mes envies de manger de sucré. Bien dormir est un premier pas vers le mieux être.

Quelles astuces avez-vous essayé ? En avez-vous d’autres à nous conseiller ?


Je suis Virginie Cotel, j’accompagne les femmes hypersensibles ou à haut potentiel à mieux se connaître, à devenir leur priorité pour créer la vie dont elle rêve secrètement. Si vous souhaitez vous aussi mieux dormir et vivre à la hauteur de vos rêves, prenez rendez-vous pour une séance découverte gratuite d’1h.


Sources :

Article très complet de Planète douance : http://www.planete-douance.com/blog/2014/05/30/les-personnes-haut-potentiel-fonctionnement-hormonal-different/

Autre article qui traite le sujet en profondeur : http://surdoues.e-monsite.com/pages/sommeil-et-precocite.html

Sur les vertus de lire avant de s’endormir : https://nospensees.fr/lire-avant-de-dormir-une-habitude-que-votre-cerveau-aime/

Publié par Virginie Cotel

Je m’appelle Virginie Cotel. Après 13 ans à créer des logiciels et sites web pour de grandes entreprises, j’ai souhaité me reconvertir. Le jour où j’ai découvert que j’étais surdouée, mes perspectives ont changé et j’ai enfin accepté que mon envie d’accompagner des personnes était ce qui avait le plus de sens pour moi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :