La meilleure version de soi-même – Newsletter 5

Bonjour,

Chez les personnes atypiques, notamment les personnes dites à haut potentiel, il y a un thème récurrent dans ce qu’elles font : s’améliorer, progresser, devenir une meilleure version de soi-même. Je trouve cet élan assez incroyable. Il donne une force spectaculaire, il alimente la curiosité. Et il a également ses revers : cet élan peut nous amener à ne pas être satisfaits de là où nous en sommes. On oublie de regarder le chemin parcouru parce que nous regardons toujours plus loin. Les séances de bilan en coaching sont importantes, elles permettent de mesurer les avancées. 

Hier encore, je faisais le point avec ma naturopathe qui me suit dans ce jeûne intermittent. Pour le moment, les résultats sur la balance ne sont pas au rendez-vous. Et pourtant, elle m’aide à voir ce qu’il se passe à côté : les nouvelles habitudes que j’ai prises, d’autres mesures que le nombre de kilos comme la masse grasse et elle m’encourage. C’est pour ça que je trouve aujourd’hui, aussi important d’être accompagné à regarder autour de notre objectif. Ne pas être focalisé sur un seul indicateur. Ouvrir son regard.

Ces moments de doute sont inhérents au chemin que l’on prend dans notre amélioration. Il y a des moments où l’équilibre qu’on avait mis en place vacille et il est nécessaire de mettre à jour cet équilibre : « Trouver l’équilibre dans le déséquilibre ».
Alors comment retrouver de l’efficacité quand on est hypersensible, haut potentiel ? C’est le thème de cette newsletter. Une newsletter peut être un peu plus décousue, à l’image des avancées souvent non linéaires que nous pouvons faire.

Au menu de cette newsletter :
– Un podcast sur la procrastination
– Expérimentation : L’organisation de ma semaine 
– Un article sur l’efficacité
– Une vidéo pour ralentir

Bonne lecture !

Procrastiner c’est bien

main à l'ongle jaune tenant une montre blanche sur fond gris
photo : instagram.com/lescaillouxdeminuit

Ah la procrastination … Y êtes vous sujet ? Cette façon toute particulière de gérer les priorités et de reporter à demain ce qu’il faudrait faire aujourd’hui.

Justement tiens, « il faudrait le faire » n’est-ce pas un début d’indication sur le pourquoi nous procrastinons ? Je crois que beaucoup de choses se cache dans les « il faut que », « je dois ». Ces injonctions dont je me méfie beaucoup, (et j’en ai déjà parlé ici) qui nous force à faire les choses, qui nous font culpabiliser. Mais est-ce que cette culpabilité est vraiment utile ?

Dans ce podcast de France Inter, on abordre la procrastination à partir d’un bel angle : « tout remettre au lendemain est une habitude moins néfaste qu’elle en a l’air ». Le réalisateur Guillaume Podrovnik, auteur du webdocumentaire « On verra demain : excursion en procrasti-nation », cite un procrastinateur très célèbre : Léonard de Vinci ! A défaut de faire ce qu’on attendait de lui (finir un tableau) il inventait un hélicoptère.


Expérience : Une autre organisation

Je vous avoue, j’aime beaucoup l’idée de vous partager mes expériences du moment. Déjà car je m’aperçois en vous le partageant que j’expérimente beaucoup et ça m’aide à y voir plus clair. Ensuite, car j’adore avoir vos retours comme sur le jeûne intermittent lors de la dernière newsletter. .J’en ai du coup, fait un l’article complet sur mon blog sur la reconnexion au corps.

Depuis deux semaines, j’avais cette sensation désagréable d’être tout d’un coup débordée, de ne plus avoir le temps pour rien, de courrir et j’avais peur de manquer quelque chose. Et surtout, je ne comprenais pas bien pourquoi je me retrouvais là, alors que j’ai mis beaucoup d’attention dans mon organisation pour retrouver l’équilibre et notamment tout se passait vraiment très bien pendant la période du confinement / déconfinement. Je vous conseille au passage le podcast de Change ma vie intitulé « Débordée« .

Le rendez-vous avec soi-même

Je réagis beaucoup plus vite, maintenant, qu’il y a encore 1 an face à ses sensations de débordement. Je m’en aperçois plus rapidement et je prends des décisions pour changer quelque chose. Entre autre, car j’ai pris la bonne habitude de faire toute les semaines un rendez-vous avec moi-même où je me pose 2 questions :

– Qu’est-ce que j’ai aimé faire la semaine dernière et quel besoin cela a rempli ?

– Qu’est-ce que j’ai envie de faire cette semaine ?

Nouvelle expérience : le rituel du matin

La nouvelle expérience que j’entame depuis la semaine dernière va vous sembler peut être toute simple et pourtant elle m’aide à y voir plus clair et à retrouver de la légèreté : je fais le point tous les matins avant de me lancer dans le travail, sur ce que j’ai envie de faire dans la journée en alignant mes objectifs des journées à ceux de la semaine. C’est bête mais cela m’aide vraiment à retrouver mon efficacité. Cela m’oblige aussi à être prudente sur le nombre d’items que je liste pour la journée. Et surtout j’indique si chaque carte est urgente ou importante (l’astuce de la matrice d’Eisenhower).

Pour autant, je crois qu’il est bon de se rappeler que nous avons tous un rapport différent avec l’organisation, les contraintes, le cadre. Certains vont avoir besoin de tout caler à la minute. D’autres, dont je fais partie, ont besoin de liberté. Donc je m’autorise à modifier ma to do list pour y introduire ce que mes envies me dicte le jour même. Un peu de rock’n roll dans ma liste sérieuse 🙂

Et vous ? Quels sont vos astuces pour gérer vos journées et éviter d’être débordé.es ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire.


Des clés pour être plus efficace

Vous connaissez peut être Trello, un outil pour organiser son travail, seul ou à plusieurs. Le principe est simple : vous faites de colonnes par thématique ou par étape de votre processus de travail. A l’intérieur, vous créez des items (des cartes dans le vocabulaire Trello). Ces cartes vous pouvez ajouter une description, des checklists, les attribuer à une personne, mettre une étiquette de couleur, des images. Bref, tout est personnalisable. C’est une version moderne de la to do list.

Trello a également un blog et je suis tombée sur cet article qui donne des clés pour l’efficacité.  Il met ainsi en avant l’importance de bien démarrer sa journée par les bons rituels. J’ai notamment aimé le passage sur la cohérence cardiaque qui parle des avantages de cette pratique. Vous saviez que 5 min de cohérence cardique peut vous aider à récupérer 1h30 de sommeil !

Cet article continue avec des clés que je partage : rester connecter à son pourquoi et travailler dans le plaisir le plus possible.

Je vous laisse en découvrir plus : https://blog.trello.com/fr/etre-plus-efficace


Une vidéo pour la route

Pour finir, une vidéo de Florie Vine qui fait une très chouette newsletter également et à un site web autour de la thématique du « Slow ». Ralentir. En faire moins pour faire plus juste.
Qu’est-ce que vous en pensez ? Vous êtes plutôt 1000 à l’heure ou aimez vous ralentir ?

Voir la vidéo

Envie de recevoir d’autres inspirations directement dans votre boite mail ? Inscrivez-vous à ma newsletter !

Un peu d'inspiration ?

Inscrivez-vous et recevez deux fois par mois des articles, des conseils et de l'inspiration  !

Please wait...

Merci de vous être inscrits !

Publié par Virginie Cotel

Je m’appelle Virginie Cotel. Après 13 ans à créer des logiciels et sites web pour de grandes entreprises, j’ai souhaité me reconvertir. Le jour où j’ai découvert que j’étais surdouée, mes perspectives ont changé et j’ai enfin accepté que mon envie d’accompagner des personnes était ce qui avait le plus de sens pour moi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :