Comment savoir si je suis haut potentiel ?

porte verte avec une poignée
photo : lescaillouxdeminuit

Suis-je surdoué ? ou HP, zèbre, HQI ?

Cette question ouvre sur un nouvel univers. Ou plutôt, tenter de répondre à cette question. L’univers de la douance, d’un fonctionnement différent ni mieux ni moins bien.
C’est une question qui est vraiment importante. Et elle est loin d’être facile de se la poser et d’y répondre. Elle implique beaucoup de stéréotype comme surdoué = super intelligent non ? et bien non ce n’est pas aussi simple.

Alors comment savoir si on est haut potentiel ?

Un des moyens les plus efficaces pour répondre à la question suis-je haut potentiel, c’est tout simplement de faire un bilan psychométrique. Il permettra de déterminer entre autre votre QI. Mais si la vie était simple, ça se saurait non ? 🙂

Avant de trouver un psy spécialisé dans la douance, en général on doute beaucoup, on se trouve bien arrogant de se croire doté d’une intelligence supérieur. Et pourtant, si vous en faisiez partie ?

Je vous expose les indices, qui pour moi, font que vous faites bien de vos poser cette question.

Intelligence cognitive

Etre haut potentiel, c’est :

  • Une réflexion plus rapide que la moyenne avec parfois des fulgurances dans les réponses ou les solutions.
  • Une pensée qui va parfois plus vite que la conscience et qui laisse un peu pantois quand il s’agit d’expliquer d’où nous vient cette solution. Et pourtant, nous sommes vraiment convaincu de cette réponse ! Et pour cause, elle est souvent juste.
  • Une recherche d’apprentissage presque boulimique pour répondre à un besoin important de stimulation intellectuelle. Un nouveau sujet vous intéresse et vous voilà à passer des heures à rechercher sur le sujet, à lire, faire des conférences… Jusqu’à ce que vous en ayez fait le tour et qu’un nouveau sujet aiguise votre curiosité.
  • Un cerveau qui tourne vite et en permanence car il analyse tous les évènements, toutes les attitudes, surtout ses propres comportements.
  • De ces derniers points, découle une détestation de la routine et des tâches répétitives car elles ne présentent pas de nouveau challenge.

Hypersensibilité et hyperesthésie

L’aspect moins connu du grand public concernant la douance, c’est l’hypersensibilité. C’est physiologique. Cela s’explique par un système nerveux qui à un taux d’activation plus bas que la moyenne.

Concrètement, cela se traduit d’une part, par une hyperesthésie : des sens en ébullition. On entend plus, on sent plus, on est touché plus, on voit plus …
Cela implique également, plus d’informations captées par les 5 sens et un tri plus complexe à faire. Donc une fatigue plus rapide quand la personne est exposée à autant de stimuli.
D’autre part, les émotions sont également plus intenses. La joie est plus forte, la tristesse plus épaisse, la colère plus débordante encore.

Alors, si le haut potentiel n’a pas eu les clés de son hypersensibilité, il peut tomber dans un travers ou l’autre : soit faire subir ses émotions à son entourage, soit se couper totalement de ses émotions.
Heureusement, cela n’est pas le cas de tous les HP !

Intelligence créative

Un point qui me semble important d’ajouter c’est le besoin de créativité qu’on retrouve souvent chez un surdoué.
Avant tout, il faut voir la définition de la créativité comme plus large que ce que certains préjugés peuvent faire croire. Etre créatif, ce n’est pas uniquement etre un artiste, un peintre, un chanteur, un graphiste, un écrivain. Steve Jobs définissait la créativité comme la capacité à faire des liens entre des choses qui n’en ont pas de prime abord.
Il existe beaucoup de formes de créativité. Il est même possible que vous en usiez sans vous rendre compte : dans votre façon de trouver des solutions à vos problèmes, d’organiser vos journées, de ranger votre maison, de répondre aux questions d’un ami, dans votre humour !

Ah l’humour des HP ! Il paraît qu’il est particulier. Je ne sais pas… Personnellement, je n’aime que Desproges (ou presque) 😁

Il y en aurait tant d’autre à dire sur le haut potentiel. C’est d’ailleurs pour quoi il y a des livres sur le sujet. Cela constitue une première sélection.

Qu’est-ce que ça change de se savoir haut potentiel ?

Vous vous reconnaissez dans cette description ? Mais une petite voix vous dit, de toute façon ça ne change rien à qui vous êtes, ce que vous vivez ? Alors dites moi, est-ce que tout se passe bien dans vos relations aux autres, vous aimez votre travail ? Le matin, vous vous levez avec joie pour aller travailler ?

Si vous avez répondu oui à ces 3 questions, effectivement vous n’avez pas besoin d’aller plus loin sur ce sujet. Par contre, si vous avez répondu non, je pense qu’il pourrait vous être très profitable de creuser et de trouver la réponse à cette question : Suis-je un haut potentiel ?

Pourquoi ? Je dis souvent à mes clients que mon objectif est de leur faire comprendre comment fonctionner « à l’endroit » plutôt que mettre toute leur énergie à essayer de rentrer dans un moule qui ne leur convient pas. Si vous avez envie de trouver votre place, de retrouver de la sérénité dans votre vie, à mon sens, cela passe par mieux se connaître, donc assumer son haut potentiel.

Vous aussi vous vous sentez perdu, vous aimeriez retrouver l’équilibre dans votre vie, être votre priorité ? Prenez rendez-vous pour une séance découverte d’1h offerte :

Publié par Virginie Cotel

Je m’appelle Virginie Cotel. Après 13 ans à créer des logiciels et sites web pour de grandes entreprises, j’ai souhaité me reconvertir. Le jour où j’ai découvert que j’étais surdouée, mes perspectives ont changé et j’ai enfin accepté que mon envie d’accompagner des personnes était ce qui avait le plus de sens pour moi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :