3 pistes pour retrouver sa motivation

Photo by Ian Schneider on Unsplash

L’année commence, les vacances sont terminées, il faut retourner bossser.

On pourrait croire qu’en étant à son compte, c’est beaucoup plus facile d’aller bosser puisqu’on est son patron, on choisit ses horaires, ses clients… Oui effectivement, ça aide pas mal. Mais je vous avoue que dimanche soir, je n’avais pas vraiment envie d’y retourner. L’idée de m’astreindre à écrire sur les réseaux sociaux pour trouver de nouveaux clients me découragaient totalement. Et bien oui, lancer son activité cela n’a pas que des bons côtés. Régulièrement, les doutes viennent toquer à ma porte. Est ce que je vais y arriver ? Suis-je assez douée ? Vais-je gagner suffisamment d’argent pour continuer à ne faire que du coaching ?

Vous connaissez cette énergie cyclique ? Celle qui fait que vous pouvez refaire votre site web en 2 jours et qui le lendemain vous empêcherait presque de sortir de votre lit ? Et bien la motivation chez moi suit la même courbe et c’est assez déstabilisant. Mais après bientôt 2 ans à mon compte, j’ai développé quelques astuces pour remonter la pente de l’énergie créatrice ! Nous voici partis pour les quelques pistes.

Appel à un ami

En l’occurence, ce sont des amis. J’ai grâce à ma formation de coachs, rencontré un groupe d’amis sur lesquels je peux compter et qui comprennent par quoi je passe. Donc, hier me sentant dans le blues, je leur ai envoyé une bouteille à la mer. Et ils ont été là pour me redonner la pêche, par leur présence, leur énergie, leur bienveillance. Oh, ce n’était pas forcément énorme mais une petite phrase, une vidéo de Beyonce (merci Agnès) qui permet de se sentir moins seule.

Si cette vidéo ne vous fait pas bouger au moins un petit doigt…

Avez-vous autour de vous une voire plusieurs personnes sur qui vous pouvez compter quand ça va moins bien ? Osez-vous leur dire que vous avez besoin d’eux ? Osez-vous être authentique aussi dans les moments moins formidables ?

Est-ce que Beyoncé ne contribue pas un peu à retrouver de la motivation ? Si vous avez d’autres chansons motivantes à me suggérer, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire !

Dormir

femme dans son lit, sous sa couette et la tête cachée sous son oreiller
Photo by twinsfisch on Unsplash

Mine de rien, je sais que mon moral est intimement lié aux nombres d’heures que j’ai pu dormir la nuit précédente (merci à mes filles pour ce rigoureux apprentissage). Fatiguée, je n’ai envie de rien à part manger, tout me semble une montagne et je ne vois la vie qu’en noir.

Alors, hier matin, ma matinée s’étant annulée je me suis autorisée à écouter mon corps et je suis retournée me coucher !

Je peux vous dire que lorsque je me suis levée, mes pensées n’étaient plus du tout les mêmes ! Je me suis alors aperçue que dehors le soleil rayonnait et le sourire est revenu. L’envie également. La motivation aussi !

Se reconnecter à la joie pour retrouver de la motivation

Dans ce nouvel élan, j’ai décidé de faire le point sur mon activité ! Moi qui ai habituellement en horreur les bilans d’année et les bonnes résolutions me voilà partante pour en faire un.

Par contre, j’ai utilisé un format différent que les sempiternelles questions : qu’avez-vous fait en 2019 ? Où serez-vous dans 5 ans ? (Etrangement – ou pas, je n’ai jamais su répondre à cette dernière).

J’ai utilisé le « Rendez-vous avec moi-même » que Chine Lanzmann décrit dans son livre Guide de l’auto-coaching pour les femmes.

couverture du livre guide de l'autocoaching pour les femmes de Chine Lanzmann

Je vous résume les questions :

  • Qu’avez-vous accompli dans la semaine, le mois, l’année qui vient de sécouler qui vous a fait du bien ?
  • Qu’avez-vous envie d’accomplir dans la semaine, le mois, l’année qui vient ?

Cela peut paraître tout bête mais le fait d’orienter sa réflexion sur ce qui fait du bien, ce qui fait envie ne donne pas du tout les mêmes résultats quand on passe en revue son année, son mois, sa semaine.

J’ai ainsi reconnecté avec ce qui me mets en joie, me donne de l’énergie au lieu de réfléchir à ce qu’il FAUT que je fasse. J’ai listé des projets, des envies qui me donnent des ailes, pour lesquels j’ai vraiment le souhait le matin de me lever. Et j’ai laissé de côté les obligations que je me soumettaient et qui me plombent pour me rappeler d’une règle essentielle quand on est à son compte : « Tu es ton propre outil ». Si je m’oblige à faire que ce je me dois de faire plutôt que créer, rencontrer, partager – ce en quoi je me sens douée – je vais tout simplement ne pas y arriver. Car il n’y aura pas la bonne énergie ni la bonne intention.

Et bien, si avec ça votre motivation n’est pas remonté au plus haut !

Et vous ? Qu’avez-vous envie d’accomplir ? Qu’est ce qui vous fait du bien ?

Si vous avez du mal à vous reconnecter à ce qui vous donne de l’énergie, ce qui vous motive, ce qui est important pour vous et que vous souhaitez retrouver de la sérénité, de la joie en 2020, sachez que j’accompagne les femmes hypersensibles ou haut potentiel intellectuel à créer la vie dont elle rêve vraiment.

Publié par Virginie Cotel

Je m’appelle Virginie Cotel. Après 13 ans à créer des logiciels et sites web pour de grandes entreprises, j’ai souhaité me reconvertir. Le jour où j’ai découvert que j’étais surdouée, mes perspectives ont changé et j’ai enfin accepté que mon envie d’accompagner des personnes était ce qui avait le plus de sens pour moi.

2 commentaires sur « 3 pistes pour retrouver sa motivation »

  1. Sympa cet article. Forcée de constater que je me sens souvent en phase avec tes articles et tes propres « phases » ! Ça fait du bien de de sentir pas seule dans ces montagnes parfois russes ( je crois que la plupart de femmes sont cycliques en fait…). Quant à tes remarques sur « qu’est ce qui vous fait du bien » on n’en n’a jamais discuté mais j’ai bcp changé de façon de raisonner et de gérer mon ressenti grâce a un programme qui s’appelle « mes15minparjour » qui conseille des le début de faire plus de ce qui marche (pour se sentir mieux) et de ce qui fait plaisir. Chaque matin on reçoit des questions qui aide à réfléchir et à poser les bases de des propres attentes acquis et réussites … Ça m’a transformée en 2mois. J’y pense souvent 3 ans plus tard ! A bientôt Virginie, et tous les vœux !

    1. Merci Alice pour ton partage du programme 15 min par jour. Je vais y jeter un oeil.
      Effectivement, faire plus de ce qui fonctionne, tout comme faire ce qu’on sait faire plutôt que s’attreindre à gommer nos défauts sont des techniques qui fonctionnent !
      Cela me fait également penser au podcast de Change ma vie où elle parle de ce vers quoi on met de l’attention. Est ce que notre attention est portée sur ce qui vas ou sur ce qui ne vas pas par ex. Car là où l’on met notre attention c’est là où l’on va.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :